More ideas from Adonnante
Après avoir marché sur sa quille. Après avoir marché sur son mat. Alex Thomson s'est offert un nouveau délire marketing : s'envoler en kitesurf au-dessus de son IMOCA. Pari réussi et de belle manière.

Daredevil British sailor Alex Thomson chases his yacht upwind on a kiteboard, soars twice the height of his mast before achieving the unbelievable.

Après avoir marché sur sa quille. Après avoir marché sur son mat. Alex Thomson s'est offert un nouveau délire marketing : s'envoler en kitesurf au-dessus de son IMOCA. Pari réussi et de belle manière.

Daredevil British sailor Alex Thomson chases his yacht upwind on a kiteboard, soars twice the height of his mast before achieving the unbelievable.

Les outils développés par SAP offrent une analyse inédite des Extreme Sailing Series grâce à l’enregistrement des données des capteurs de foils, qui aideront les équipages à améliorer leurs performances.

photo by The Extreme Sailing Series™ / OC Sport:

Après trois mois de chantier consacrés à optimiser la performance du bateau, Sodebo Ultim’ a été remis à l’eau ce matin. Pour Thomas Coville et son équipe technique, cette période a été capitale pour améliorer « toujours et encore » la configuration solitaire de ce trimaran de 30 mètres.

Après trois mois de chantier consacrés à optimiser la performance du bateau, Sodebo Ultim’ a été remis à l’eau ce matin. Pour Thomas Coville et son équipe technique, cette période a été capitale pour améliorer « toujours et encore » la configuration solitaire de ce trimaran de 30 mètres.

Groupama Team France fait feu de tout bois en ce début d’année 2016. Toute l’équipe est en ordre de marche, emmené par le trio Cammas, Desjoyeaux et de Kersauson, avec l’objectif clairement affiché d’être en capacit

Groupama Team France fait feu de tout bois en ce début d’année 2016. Toute l’équipe est en ordre de marche, emmené par le trio Cammas, Desjoyeaux et de Kersauson, avec l’objectif clairement affiché d’être en capacit

En changeant d'hémisphère à 01h 31’ GMT (2h 31’, heure française), l'équipage de Spindrift 2 est parvenu à passer sous la barre des 5 jours sur le parcours Ouessant-équateur !

En changeant d'hémisphère à 01h 31’ GMT (2h 31’, heure française), l'équipage de Spindrift 2 est parvenu à passer sous la barre des 5 jours sur le parcours Ouessant-équateur !

Arrivé à Lorient le mardi 24 novembre, le trimaran MACIF entre cette semaine au chantier CDK Keroman pour environ trois mois, l’objectif étant d’effectuer des optimisations au niveau de l’ergonomie.

Arrivé à Lorient le mardi 24 novembre, le trimaran MACIF entre cette semaine au chantier CDK Keroman pour environ trois mois, l’objectif étant d’effectuer des optimisations au niveau de l’ergonomie.

Au jeu de la régate, Anne-Marie Rindom a été la plus forte. Côté Français, la Rochelaise Mathilde de Kerangat accroche une 12ème place tandis que Marie Bolou termine 28ème.

Au jeu de la régate, Anne-Marie Rindom a été la plus forte. Côté Français, la Rochelaise Mathilde de Kerangat accroche une 12ème place tandis que Marie Bolou termine 28ème.

Spindrift 2 a franchi l’équateur à 01h 31’ GMT (2h 31’, heure française) ce vendredi 27 novembre, soit en moins de cinq jours ! Un nouveau temps de référence puisqu’il avait été auparavant établi en 2011 (5j 14h 55’), par Banque Populaire V

Spindrift 2 a franchi l’équateur à 01h 31’ GMT (2h 31’, heure française) ce vendredi 27 novembre, soit en moins de cinq jours ! Un nouveau temps de référence puisqu’il avait été auparavant établi en 2011 (5j 14h 55’), par Banque Populaire V

Francis Joyon et ses cinq hommes d’équipage auront donc mis 5 jours 01 heures 52 secondes pour relier Ouessant à la ligne de démarcation des deux hémisphères. Ils ont plus d’ une demi-journée d’avance sur le chrono à battre.

Francis Joyon et ses cinq hommes d’équipage auront donc mis 5 jours 01 heures 52 secondes pour relier Ouessant à la ligne de démarcation des deux hémisphères. Ils ont plus d’ une demi-journée d’avance sur le chrono à battre.